Vivatech 2017 : Dans les coulisses de la prise de rdv en ligne

22 juin 2017

dev.png

Paris, le 22 juin 2017

Du 15 au 17 juin se tiendra à Paris le salon Viva Technology qui rassemble chaque année la fine fleur de la « tech ». La santé, une des principales préoccupations des français, sera au cœur des innovations présentées.

L’occasion de se pencher sur la prise de rendez-vous en ligne : le service qui a explosé ses trois dernières années, facilitant la vie des patients et des médecins.

>> Télécharger le communiqué de presse


 

 

Thibault_Lanthier_MonDocteur.jpg« C’est officiel, la prise de rendez-vous en ligne s’est faite une place dans le quotidien des français ! En 3 ans, nous sommes passés du phénomène à l’habitude : 31% des français ont déjà utilisé ce service et nous comptons gérer 25 millions de rendez-vous cette année sur MonDocteur.fr. Les patients sont demandeurs auprès de leurs médecins et attendent à présent de nouveaux services. Je vous laisse découvrir l’envers du décor qui nous permet chaque mois de développer de nouvelles fonctionnalités grâce aux retours de nos utilisateurs. »

Thibault Lanthier, CEO et co-fondateur de MonDocteur.fr

 

 

Carton plein pour la prise de rendez-vous en ligne

  • 25 millions de rendez-vous seront gérés par MonDocteur.fr en 2017

  • 54% des français connaissent le service, et 31% l’ont déjà utilisé

  • 39 ans, c’est l’âge moyen sur la plateforme

Les raisons d’un tel succès auprès des patients ? Une promesse simple, celle d’un nouveau lien patients-médecins. MonDocteur accompagne et fluidifie l’ensemble du parcours de soin des patients tout en faisant gagner du temps aux médecins. Grâce à ce service, les médecins et les patients ne sont plus séparés que par quelques clics.

Et il reste encore du travail ! Seuls 8% des 500 000 professionnels de santé français sont actuellement équipés du service.

 

 

Les hôpitaux rejoignent l’aventure

En décembre dernier, MonDocteur équipait le premier hôpital français du service de prise de rendez-vous en ligne : l’Hôpital d’Albert en Picardie, suivi rapidement par une dizaine d’autres hôpitaux (Arras, Sud-Essonne, Castelnaudary, etc.). Le service est connu par la majorité des professionnels du secteur (59%) et un quart déclarent avoir prévu de s’équiper du service dans les prochains mois. L’implantation dans ce type d’établissement fait évoluer la solution qui développe au cas par cas les solutions adaptées aux problématiques des grandes structures.

 

 

Un outil de prise de rendez-vous en ligne à la pointe des technologies

« En 2013, c’est seul que j’ai codé la première version de MonDocteur.fr. Aujourd’hui, le service a conquis le marché : nous accueillons chaque jour des dizaines de nouveaux patients et de médecins supplémentaires. Je me suis donc entouré d’une équipe de 20 développeurs. Notre leitmotiv ? Rester agile et en pointe sur l’innovation : nous développons chaque mois de nouvelles fonctionnalités grâce aux retours de nos utilisateurs. » Nicolas Klein, CTO et co-fondateur de MonDocteur.fr

  • 14,2 millions de lignes codées depuis 2013
  • 10 serveurs ayant chacun la puissance de 50 ordinateurs font tourner la plateforme
  • 1 équipe de 20 développeurs dédiée 
  • 3 nouvelles fonctionnalités livrées tous les mois

Prise de rendez-vous en ligne, carnet de santé connecté, messagerie sécurisée entre professionnels : les développements et innovations s’enchainent depuis 4 ans, suivant la croissance explosive de la startup épaulée par le groupe Largardère.

 

 

L’enjeu de la sécurisation

Dans le domaine de la santé, la question de la sécurisation est au cœur des préoccupations. Le sujet est pris très à cœur chez MonDocteur.fr qui manipule des millions de données médicales sensibles : depuis l’âge des patients jusqu’aux motifs des consultations. Afin de sécuriser l’ensemble du processus, la start-up stocke ses serveurs informatiques chez un hébergeur agréé par le Ministère de la santé. Celui-ci protège les données et offre une sécurité optimale à tous les utilisateurs du site. Et la protection va encore plus loin : les serveurs sont doublonnés et stockés sur deux sites distincts à Paris et à Lille. A l’instar des moteurs d’avion, si l’un tombe en panne durant le vol, le second prendra sans embuche le relais.

 

Complexité technologique et… humaine !

Les professionnels de santé restant une profession encore peu digitalisée, l’accompagnement et la formation sont au cœur des enjeux de la startup. Sur les 200 employés que compte MonDocteur.fr, trois équipes sont dédiées quotidiennement à l’accompagnement des utilisateurs :

  • Les « onboardeurs » : mise en ligne et paramétrage sur mesure de l’outil
  • Les « success manager » : accompagnement des médecins et formation aux nouvelles fonctionnalités
  • Le service client : les opérateurs gèrent les questions des médecins et des patients au quotidien

De plus, une centaine de consultants sillonnent le territoire français pour rencontrer des nouveaux médecins et les accompagner au plus près dans leur digitalisation. MonDocteur.fr a ouvert 30 bureaux en régions depuis 2015 !

 

>> Télécharger le communiqué de presse

 

 


 > Ils parlent de nous